PORTFOLIO EXPLORATION 

 
 
ONLY IN NYC

ONLY IN NYC

 
MIRABEL OUBLIÉ

MIRABEL OUBLIÉ

 
LE BELVÉDÈRE

LE BELVÉDÈRE

 
BACK TO WILDWOOD

BACK TO WILDWOOD

ONLY IN NYC”
”(E) Frantic, fascinating, … New York City lives and moves day and night, never leaving visitors unmoved. The megalopolis will always remain a unique reference and the focal point for unceasing creativity and energy. Only in New York.

(F) Trépidante, fascinante, ... New York vit et s’agite jour et nuit et ne laisse jamais le visiteur indifférent. La mégalopole restera toujours une référence unique et un foyer incessant de créativité et de dynamisme.
Seulement à New York.
 
MIRABEL OUBLIÉ”
”(E) A region’s pride, rated among the best international airports in the world by passengers, Mirabel the Montreal airport got its flights transferred on Nov1st 2014 to P.E Trudeau Dorval airport. All activities have stopped and it became progressively forgotten on the map of the world. The silence and the abandonment of the place is a shocking change from past.

(F) Fierté d’une région, classé parmi les aéroports internationaux les plus appréciés par les passagers, Mirabel l’aéroport de Montréal a vu ses vols transférés à l’aéroport de Dorval P.E. Trudeau le 1er Nov. 2004. Toute activité a cessé et il a été progressivement oublié sur la carte du monde. Le silence et l’abandon des lieux offre un contraste saisissant de ce qu’il a été.
 
LE BELVÉDÈRE”
”(E) Concrete ship immobile between railway and Mediterranean Sea, the Belvédère du Rayon Vert was the perfect stop for passengers sleepings-cars crossing the border between France and Spain at Cerbère, pending customs clearance formalities and the required change of train. This Art-Deco inspiration masterpiece built from 1928 to 1932 by architect Léon Baille, offered restaurant, movie and show theater, and a tennis court on its rooftop terrace, everything to seduce the passing customers. Gradually sunk into oblivion, its courageous owner today tries to put it progressively back in working order.

(F) Navire de béton immobile entre voie ferrée et mer Méditerranée, le “Belvédère du Rayon Vert“ était l’arrêt obligatoire idéal pour les passagers des “sleepings” franchissant la frontière à Cerbère entre France et Espagne, attendant leur formalités de dédouanement et à l’inévitable changement de train. Ce chef-d’œuvre d’inspiration Art-Déco construit de 1928 à 1932 par l’architecte Léon Baille offrait restaurant, salle de cinéma et de spectacle ainsi qu’un tennis sur son toit-terrasse, tout pour séduire cette clientèle de passage. Sombré peu à peu dans l’oubli, son courageux propriétaire aujourd’hui essaye de le remettre peu à peu à flots.
 
BACK TO WILDWOOD”
”(E) Wildwood the vacation spot in New Jersey appears as silent as uninhabited, completely deserted on this late October. The light emphasizes the forms, casts shadows on this particular architecture and its famous
”Doo-Wop” motels and their so characteristics neon lights issued from an iconic era.

(F) Wildwood, la destination vacances du New Jersey apparaît silencieuse comme inhabitée, totalement désertée en cette fin Octobre. La lumière souligne les formes, projette des ombres sur cette architecture particulière et ses fameux “Doo-Wop” motels aux néons caractéristiques d’une époque emblématique.